Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Essaim sismique à l’est de Mayotte : Analyse pour la période du 10 mai au 15 juin 2018

Abstract : Le 10 mai 2018 commençait une séquence sismique (aussi appelée crise sismique, ou essaim de séismes) à environ 50 km à l’est des côtes de Mayotte qui se poursuivait encore à la date de publication de ce rapport (11/07/2018) et dont plusieurs séismes ont été ressentis par la population. On parle de sismicité en essaim ou essaim de séismes dans le cas d’une sismicité qui s’étale dans la durée sans distinction d’un événement principal (par opposition à une séquence « classique » avec un choc principal de forte magnitude suivi de répliques de magnitudes de plus en plus faibles avec le temps). La séquence sismique de Mayotte a débuté le 10 mai 2018 à 50-60 km à l’Est de Mamoudzou (ville la plus importante de Mayotte avec environ 70000 habitants) avec des séismes de magnitude 3 à 4 (Fig.1). Jusqu’au 15 juin 2018 (période considérée dans ce rapport préliminaire), elle a produit de nombreux séismes dont plus de 1000 ont été enregistrés par le réseau local de stations sismologiques (BRGM, 2018). L’événement majeur a eu lieu 5 jours après le début de la séquence, le 15 mai 2018 avec un séisme de magnitude 5,7 estimée par le BRGM (Mw 5,8-5,9 USGS), précédé la veille par un séisme de magnitude 5,2. La sismicité est ensuite restée soutenue, avec une succession presque quotidienne de séismes de magnitude comprise entre 5 et 5,5 (tableau 1) et en moyenne une vingtaine de séismes de magnitude supérieure à 3,5 par jour avec un pic à plus de 80 le 1er juin 2018. Régionalement, les quelques mécanismes au foyer obtenus pour ses séismes situés dans l’Archipel des Comores montrent essentiellement des mécanismes en décrochement ou en extension. Les directions de décrochement sont soit E-W, soit N-S, les directions en extension sont obliques de NW-SE à NNW-SSE. Ceux de l’essaim proche de Mayotte et objet de ce rapport sont similaires. Le mécanisme au foyer du choc majeur de la crise sismique de Mayotte (15/05/2018 M 5,7) montre un mécanisme principalement décrochant avec deux plans sub-verticaux, dextre E-W ou sénestre N-S (GCMT). Deux autres séismes (20/05/2018 M 5,0 et 21/05/2018 M 5,5) ont tous deux un mécanisme similaire au choc du 15 mai. Cet essaim sismique présente également des changements de rythmicité tel que l’augmentation du nombre de séismes observés entre le 1er et le 10 juin. Le moment sismique cumulé le 1er juin est similaire à un séisme de magnitude 5,8.
Complete list of metadata

https://hal.uca.fr/hal-03085157
Contributor : Edouard Regis <>
Submitted on : Thursday, January 21, 2021 - 10:07:38 AM
Last modification on : Tuesday, April 20, 2021 - 12:12:09 PM
Long-term archiving on: : Thursday, April 22, 2021 - 6:24:06 PM

File

Note_macro-BCSF-RENASS-Mayotte...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Christophe Sira, Antoine Schlupp, Martial Bontemps, Edouard Regis, Jerome van der Woerd. Essaim sismique à l’est de Mayotte : Analyse pour la période du 10 mai au 15 juin 2018. [Rapport Technique] BCSF-Rénass. 2018. ⟨hal-03085157⟩

Share

Metrics

Record views

162

Files downloads

33