Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Témoigner : l’âge d’or de la flibuste. Condamnation, hésitation, dissimulation.

Résumé : Le témoignage sur la piraterie repose sur un paradoxe : les sources sont nombreuses et variées, du côté britannique, allant du domaine juridique au registre personnel et viatique. Mais les flibustiers eux-mêmes ne se soucient guère, le plus souvent, de laisser leur propre témoignage écrit, malgré un fort taux d’alphabétisation, côté anglo-saxon toujours. L’épée ou la hache d’abordage leur suffisent, l’instant présent revêt plus de valeur qu’un avenir de toute manière incertain. Certes, les paroles s’envolent, quand les écrits restent – mais quelle importance quand la carrière d’un flibustier est, par essence, courte, deux ou trois ans au maximum, et s’achève dans l’anonymat des fièvres tropicales, plus souvent que dans la gloire douteuse et relative du Quai des Exécutions ? Témoignages de victimes et comptes rendus de procès sont fréquents, et tous condamnent d’une seule voix les agissements des « ennemis du genre humain ». Le chroniqueur de la flibuste Alexandre-Olivier Exquemelin louvoie et biaise, le plus souvent, quand William Dampier opte, lui, pour l’évitement pur et simple : il n’est jamais évident de se dire pirate. Les modalités de ces différents témoignages sont ici analysées.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.uca.fr/hal-02381753
Contributor : Sophie Jorrand <>
Submitted on : Tuesday, November 26, 2019 - 5:51:11 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 12:17:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02381753, version 1

Citation

Sophie Jorrand. Témoigner : l’âge d’or de la flibuste. Condamnation, hésitation, dissimulation.. Cahiers du Centre de recherche sur la Réforme et la Contre-Réforme (CERHAC), Presses universitaires Blaise Pascal, 2015, Témoigner : flibuste, piraterie et autres courses., pp.73-101. ⟨hal-02381753⟩

Share

Metrics

Record views

40