Femmes pirates, transgression des rôles et inversion des genres, ici et ailleurs, XVIIe-XIXe siècles

Résumé : Dans l’Europe de la première modernité, la femme est souvent vue comme faible, passive et docile, situation minorée que les femmes pirates et plus largement les aventurières semblent venir radicalement remettre en question. Femmes soldats, guerrières, amazones, souvent mais pas toujours travesties en hommes, leur présence dans le domaine maritime est encore plus rare et exceptionnelle que sur la terre ferme, et lorsque cette présence devient évidente, elle frappe nécessairement les esprits, par exemple au moment des procès de pirates. Anne Bonny, Mary Read et Rachel Wall rejoignent ainsi, dans l’histoire, puis dans la légende et enfin dans le mythe, Grace O’Malley, Jeanne de Belleville ou encore Mme Ching.
Complete list of metadatas

https://hal.uca.fr/hal-02379709
Contributor : Sophie Jorrand <>
Submitted on : Monday, November 25, 2019 - 6:14:47 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 12:17:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02379709, version 1

Citation

Sophie Jorrand. Femmes pirates, transgression des rôles et inversion des genres, ici et ailleurs, XVIIe-XIXe siècles. Elizabeth Durot-Boucé. Chemins de traverse, TIR, pp.25-52, 2018, 978-2-917681-41-1. ⟨hal-02379709⟩

Share

Metrics

Record views

47