Le vieillissement de la population, une ressource pour de nouvelles activités dans les espaces ruraux. Etudes de cas auvergnats et rhônalpins

Résumé : La population vieillit. Dans l’Union européenne, en 2050, la part des 60 ans et plus devrait atteindre 32 % (Barnay et Sermet, 2007). Les prévisions de la situation française sont identiques, avec une part des plus de 60 ans qui aura alors doublé en un siècle (16,2 % en 1950 et 32 % en 2050) (Robert-Bobée, 2006). A noter, le triplement de la part des personnes très âgées. Malgré, cette tendance passée qui va continuer et s’amplifier (accélération entre 2010 et 2035), attirer une population à la retraite n’apparaît pas comme une priorité des territoires ruraux, très certainement car les conséquences sont perçues négativement. Ce phénomène n’est pas spécifique à la France (cf. Jean et Simard, 2007). Les discours sur l’accueil de personnes âgées relèvent de deux principaux courants de pensée, l’un pessimiste, l’autre optimiste. Pour le premier le vieillissement est synonyme d’accroissement des coûts liés à la santé, de pérennité financière des régimes publics de retraite et de problèmes relatifs au manque de relève. Pour le second, vieillissement rime avec dynamisation socio-économique des espaces ruraux, leurs demandes et leurs moyens financiers favorisent le maintien des services ; leur disponibilité et souvent leurs compétences, les désignent pour les fonctions de représentation et d’animation des collectivités locales. De ces deux regards sur les personnes âgées, naissent deux approches complémentaires sur la création d’activités en lien avec le vieillissement de la population : - les personnes âgées peuvent être considérées comme une source d’emplois de manière indirecte. En effet, la part élevée de personnes âgées dans la population de certaines régions rurales va orienter la manière de considérer le développement de ces territoires. Il faut donc compter avec l’opportunité qu’elles constituent. Ainsi, la mobilisation pour accueillir des retraités dans les territoires ruraux peut se transformer en développement local dopant la création de services à la personne et ainsi l’emploi et la consommation locale (Vollet et Roussel, 2004). - les personnes âgées peuvent également directement contribuer à la création d’emplois dans les territoires ruraux. En plus de consommer les services proposés, elles peuvent en créer, générant alors des emplois. Elles ne vont pas seulement être des usagers, passifs, de services, mais des acteurs à part entière du processus de création d’activités et d’emplois en milieu rural, profitant du temps de la retraite pour s’investir dans et/ou initier localement des entreprises émergentes.
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal.uca.fr/hal-02123968
Contributor : Claire Altazin <>
Submitted on : Thursday, May 9, 2019 - 11:06:12 AM
Last modification on : Thursday, February 20, 2020 - 7:23:04 PM

File

soumission grasset et al deflu...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02123968, version 1

Citation

Hélène Blasquiet-Revol, Eric Grasset, Marie-Anne Lenain, Jean-François Mamdy. Le vieillissement de la population, une ressource pour de nouvelles activités dans les espaces ruraux. Etudes de cas auvergnats et rhônalpins. Les chemins du développement Territorial, Pour et Sur le Developpement Territorial, Jun 2012, Clermont-Ferrand, France. ⟨hal-02123968⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

28