Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Le wind-up des neurones nociceptifs trigéminaux dépend de l'activation des récepteurs NK1 situés dans le sous-noyau caudal

Jerome Coste 1 Daniel L Voisin 1 Philippe Luccarini 1 Maryse Chalus 1 Radhouane Dallel 1
1 EMI 0216 - Neurobiologie de la Douleur Trigéminale
UdA - Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I : UDA, INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Résumé : Le windup, augmentation progressive de la décharge des neurones nociceptifs lors de la stimulation répétitive des fibres C, est considéré comme un modèle simple de sensibilisation centrale. Le rôle des récepteurs NK1 à la substance P dans le windup des neurones nociceptifs du sous-noyau oral (Sp5O) du complexe sensitif trigéminal du tronc cérébral a été étudié. Les effets de l'administration d'antagonistes et d'agonistes des récepteurs NK1 sur l'activité des neurones nociceptifs du Sp5O ont été mesurés lors d'enregistrements électrophysiologiques extracellulaires chez le rat mâle Sprague-Dawley anesthésié. Tous les neurones nociceptifs du Sp5O répondent à la stimulation électrique répétitive des fibres C de leur champ récepteur par un phénomène de windup. L'injection intraveineuse de l'antagoniste des récepteurs NK1 SR 140333 (12-108 microg. kg-1) diminue le windup de 16 neurones sur 26. Le windup de nombreux neurones nociceptifs du Sp5O dépend donc de l'activation des récepteurs NK1. Cependant, contrairement au sous-noyau caudal (Sp5C), le Sp5O ne contient pas de récepteurs NK1. L'hypothèse que le windup des neurones du Sp5O dépende des récepteurs NK1 du Sp5C a été testée. L'injection d'un traceur rétrograde (Fluorogold) dans le Sp5O, combinée à la détection immunocytochimique des récepteurs NK1, permet de montrer que 13±2 % de l'ensemble des cellules du Sp5C marquées par le Fluorogold expriment NK1; ces neurones sont localisés dans la couche III du Sp5C (n=3 rats). De plus, la microinjection de SR140333 (0.2 µg) dans le Sp5C réduit le windup des neurones du Sp5O (n=5), et la microinjection de substance P (140 ng) dans le Sp5C facilite le windup des neurones du Sp5O (n=5). Ces données suggèrent que l'activation des récepteurs NK1 contribue au windup des neurones nociceptifs du Sp5O via des interneurones exprimant NK1 et localisés dans le Sp5C. Travaux effectués avec le soutien de la Direction Générale de l'Armement et l'Institut UPSA de la douleur.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal.uca.fr/hal-01871916
Contributor : Jérôme Coste <>
Submitted on : Wednesday, September 19, 2018 - 3:07:52 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 3:45:06 PM
Long-term archiving on: : Thursday, December 20, 2018 - 12:47:54 PM

File

Coste2003poster.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01871916, version 1

Collections

Citation

Jerome Coste, Daniel L Voisin, Philippe Luccarini, Maryse Chalus, Radhouane Dallel. Le wind-up des neurones nociceptifs trigéminaux dépend de l'activation des récepteurs NK1 situés dans le sous-noyau caudal. 6ème Colloque de la Société des Neurosciences, May 2003, Rouen, France. ⟨hal-01871916⟩

Share

Metrics

Record views

214

Files downloads

21