Adultérins et orphelins : les joies de l’adoption selon le théâtre de la Révolution - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Adultérins et orphelins : les joies de l’adoption selon le théâtre de la Révolution

(1)
1
Philippe Bourdin
  • Function : Author
  • PersonId : 915195

Abstract

La politique familiale révolutionnaire, qui statue tant sur la structure du couple (avec notamment l’instauration du divorce) que sur les liens de parentalité, trouve son expression sur les scènes théâtrales. Alors que l’Église, les pouvoirs publics, l’opinion même réprouvent l’adultère, il n’est aucunement un sujet tabou pour les dramaturges, d’autant que plusieurs y ont goûté et en font une source d’inspiration ou de règlement de comptes. Si la paternité n’était juridiquement possible que dans le mariage, la scène en offre une acception plus large et généreuse, encore qu’elle renvoie le plus souvent la femme au péché d’Ève – à elle la tromperie, à l’homme la mansuétude. Elle valorise la nation, alma mater de tous les enfants de la République, bouleversant, en l’an II particulièrement, le schéma traditionnel qui voudrait que le bonheur de la société, cette grande famille de citoyens, soit la somme de celui des familles particulières.
Fichier principal
Vignette du fichier
Ph. Bourdin_Adulterins_et_orphelins_2014.pdf (384.09 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01762476 , version 1 (10-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01762476 , version 1

Cite

Philippe Bourdin. Adultérins et orphelins : les joies de l’adoption selon le théâtre de la Révolution . Relations familiales entre générations sur les scènes européennes (1750-1850), Célis UCA, Jun 2011, Clermont-Ferrand, France. pp.75-94. ⟨hal-01762476⟩

Collections

PRES_CLERMONT CHEC
97 View
184 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More