Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quelques observations sur des traductions et adaptations françaises de la pièce Menschenhaß und Reue d’August von Kotzebue dans les années 1790

Abstract : Cette étude montre, à travers une analyse linguistique et sémiotique, comment différentes traductions et adaptations du texte Menschenhaß und Reue d’August von Kotzebue éliminent bon nombre de détails prosaïques, en simplifiant, en lissant et en unifiant le parler des personnages. Les versions / adaptations françaises réduisent le côté sensuel, érotique, burlesque, désinvolte de l’original. L'étude montre aussi comment les traducteurs français Julie Molé et Antoine-François Rigaud effacent délibérément toute la critique sociale et politique présente chez Kotzebue. En supprimant cette facette à résonance sociétale et historique les traducteurs s’affranchissent du contexte contemporain afin de pouvoir plus librement mettre l’accent sur l’émotivité et sur l’intériorisation des ‘bons’ sentiments – générosité, sincérité, fidélité dans l’âme – des personnages principaux. Ils contribuent ainsi, y compris par instauration de l’unité de lieu qu’effectue également Rigaud, à « la rémanence des anciens canons esthétiques » et, par là, à l’« l’ambigüité du répertoire révolutionnaire », selon la formule de Martial Poirson, où se côtoient pièces politiques critiques ou comiques et burlesques et d’autres inspirées de l’esthétique classiciste, jusque dans le choix des milieux sociaux mis en scène.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.uca.fr/hal-01378568
Contributor : Friederike Spitzl-Dupic <>
Submitted on : Monday, October 10, 2016 - 2:12:44 PM
Last modification on : Wednesday, February 24, 2021 - 1:32:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01378568, version 1

Collections

Citation

Friederike Spitzl-Dupic. Quelques observations sur des traductions et adaptations françaises de la pièce Menschenhaß und Reue d’August von Kotzebue dans les années 1790. Le texte et l'idée, Centre de recherches germaniques de l'Université de Nancy II, 2017, pp.119-142. ⟨hal-01378568⟩

Share

Metrics

Record views

738